PRÉSENTATION DU PROJET

Les effets attendus

La modélisation

Une étude de trafic a été conduite pour ce projet en s’appuyant sur un modèle informatique de simulation de trafic routier. La modélisation est une représentation simplifiée de la réalité. C’est un outil qui permet de comparer des tendances entre plusieurs scénarios mais qui n’a pas la prétention de donner une représentation exacte du réel.
Le modèle est élaboré grâce aux données collectées sur le territoire : comptages routiers, temps de parcours, enquêtes origine-destination. Il permet ensuite de projeter la situation du territoire à moyen et long terme en tenant compte de l’évolution démographique, des projets d’urbanisme et du développement des transports, pour évaluer l’impact du projet de liaisons Ouest du lac d’Annecy.
Pour cette étude, un scénario prospectif 2030 a été élaboré et analysé.

Les hypothèses de croissance démographique et de croissance urbaine retenues pour établir les modélisations sont celles du Scot* du bassin annécien.
Elles correspondent à une population totale de 195 000 habitants environ à l’horizon 2030 pour l’agglomération d’Annecy, ce qui représente une augmentation d’environ 26 000 habitants sur la période 2011-2030 soit une augmentation de 18 000 habitants sur la période 2018-2030.
Cette croissance démographique génère environ 42 000 déplacements motorisés supplémentaires / jour sur la période 2018-2030.

Situation sur les routes départementales en 2030 avec projet

Des trafics en forte baisse sur le secteur des Marquisats et sur la RD909a

  • L’amélioration très nette des conditions de circulation sur la rive Ouest du lac engendrée
    par le projet entraînerait un report de trafic de la RD909a sur la RD1508 jusqu’à Sevrier.
  • Le trafic diminuerait presque de moitié sur la RD1508 en traversée des Marquisats aux heures du matin et du soir.
  • La RD909a serait également délestée à l’approche d’Annecy.

Des temps de parcours inférieurs à ceux d’aujourd’hui, très inférieurs à ceux sans projet et plus fiables

  • Le projet permettrait d’améliorer les temps de parcours pour tous les usagers circulant sur les rives du lac d’Annecy.
  • Même en situation de pointe du trafic, les temps de parcours prévisionnels sont inférieurs aux temps de parcours actuels, que l’usager emprunte le tunnel ou qu’il emprunte la RD1508 jusqu’au secteur des Marquisats.
  • Avec le projet, le trajet Faverges > Annecy en heures de pointe du matin est estimé à environ 40 minutes quel que soit l’itinéraire emprunté.
    Cela représenterait un gain moyen d’au moins 20 minutes par rapport à la situation sans projet et une fiabilité du temps de parcours accrue.

Situation sur les routes départementales en 2030 sans projet

Un trafic en hausse notamment en rive Est

  • Les perspectives d’urbanisation et le développement économique du territoire entraîneront, malgré de nouveaux usages alternatifs à l’automobile, une croissance du trafic motorisé, en particulier pendant les périodes de pointe du matin et du soir sur tous les tronçons routiers des rives du lac d’Annecy.
  • Par rapport à la situation actuelle, la croissance de trafic attendue en 2030 est significativement plus forte sur la RD909a car, pour éviter les points de congestion en entrée Sud d’Annecy, les automobilistes se reporteraient sur l’itinéraire de substitution en rive Est et par le Col de Bluffy et la RD16.
  • La croissance de trafic serait de l’ordre de 14 % sur la période 2017-2030, soit environ + 1 %/an.

Des temps de parcours très élevés et aléatoires

  • Sans le projet de liaisons Ouest du lac d’Annecy, la modélisation montre une forte hausse des temps de parcours associée à cette augmentation du trafic, en particulier dans le sens le plus chargé des rives du lac, le matin en direction d’Annecy et le soir en sens inverse.
  • La situation la plus critique serait vécue à l’heure de pointe du matin, période relativement contrainte pendant laquelle les motifs de dépose vers les pôles d’enseignement et les motifs domicile-travail sont les plus contraints en termes d’horaires.
  • Sans le projet, le trajet Faverges > Annecy est estimé en moyenne à un peu plus d’une heure via la RD1508 et 1 heure via la RD909a. Du fait de la saturation, le temps de trajet pour rejoindre Annecy serait très peu fiable.

Une concertation engagée par