Concertation: absence de proposition Tram

Accueil Thématiques 07 – La concertation Concertation: absence de proposition Tram

La concertation est officiellement terminée depuis le 17 janvier à minuit.Vous ne pouvez plus participer au forum. Cependant, des réponses du maître d’ouvrage seront encore apportées à certaines questions du forum.

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  Danièle DERAIL, il y a 7 mois.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #4314

    Marion
    Participant

    Bonjour,
    J’ai participé à la réunion
    publique qui a eu lieu à Faverges le 08/11/18. Le principe de concertation publique est intéressant mais il est dommage que ce ne soit pas une véritable concertation. En effet, d’une part, la concertation ne se solde pas par un vote (et j’ai clairement ressenti que la décision était déjà prise par les élus) et d’autre part, une seule option a été présentée au public.
    Durant cette réunion, une association
    a essayé de présenter une option tram. Je dis bien « essayé », car l’association en question n’ a pas pu finir sa présentation, elle a été interrompue par l’
    animateur.
    Il est très clair que les élus ne
    souhaitent pas étudier l’option tram ou tout au moins pas la présentée au grand public. Pourquoi? Le fait d’avoir refusé de présenter cette option ne fait que rajouter à notre suspicion: si l’option tram n’est réellement pas viable, pourquoi ne pas nous la présenter et nous expliquer sereinement qu’elle n’est pas viable.
    Au lieu de ça, les élus ont décidé de faire l’autruche, considérant que, de toute façon, cette concertation n’a aucune importance (c’est une obligation, ils s’en acquittent en organisant une fausse consultation).
    Je trouve cette façon de faire très
    regrettable voire pitoyable!
    J’aurais aimé avoir des élus
    ambitieux pour ce territoire qui le vaut bien, qui oseraient l’écologie et une vraie politique sociale. Au lieu de cela, je constate que c’est une politique d’arrière garde qui est mise en œuvre. Un bon vieux tunnel qui ne résoudra rien, puisque, dans 10 ans, il sera déjà saturé.
    Mais ,encore faudrait-il que notre
    objectif soit le même: je voudrais résoudre les problèmes d’embouteillages le long du lac pour permettre aux habitants d’aller travailler sereinement, tout en diminuant les émissions de gaz à effet de serre. Que veulent les élus? Désengorger les marquisats pour libérer la vieille ville d’Annecy et améliorer l’image touristique de la ville?

    En conclusion, je suis très déçue de
    voir l’état de notre démocratie locale. J’aimerais avoir de vraies informations objectives concernant l ’option tram et que cette information soit diffusée de la même façon que l’option tunnel (diffusion d’un descriptif de l’option tram dans toutes les boites aux lettres, qui contiennent le cout, les avantages et les inconvénients).
    Je souhaiterais qu’il y ait un vote,
    même si ce vote n’est que consultatif, pour choisir les différentes options. Je suis sure que nos chers élus seraient surpris de voir à quel point les haut-savoyards sont prêts à entrer dans la modernité!

    #5248

    Danièle DERAIL
    Participant

    J’ai participé à plusieurs réunions. Partout, le même sentiment que « tout est bouclé ». Des décideurs convaincus que « leur » proposition est la bonne et sourds aux appels du « peuple ». En effet, dès le début de la concertation, nous avons eu l’impression d’une (mauvaise) farce: un projet d’un autre siècle et une pseudo concertation avec seulement 3 choix possibles, portant sur la structure à la sortie du tunnel, côté Seynod: soit une couverture totale (coût « élevé », c’est à dire, combien ?), soit une couverture partielle, soit à ciel découvert, pollution majeure à l’appui, dans une zone désormais entièrement construite.
    Point question des alternatives établies par le Grenelle …
    A quelques jours de la clôture de cette « concertation », il semblerait qu’un document « comparatif » ait vu le jour. Un peu tard. Pas vraiment mis au service de la réflexion élargie. Et sans doute établi quelque peu dans la précipitation, source de désastreuses approximations. Pas très sérieux tout ça.
    Si l’Etat a nommé une « garante », modalité louable de démocratie, on ne peut que regretter que nos élus locaux ne s’embarrassent pas de tels scrupules: pourquoi de tels investissements UNIQUEMENT au profit du projet Lola ? Des études de faisabilité, de financement, des moyens de communication « généreux », avec des panneaux très « vendeurs » dans toutes les Mairies … et AUCUN moyen mis à disposition du Grenelle ! Ces associations n’ont eu que leur courage et leur détermination pour faire connaître l’énorme travail accompli. De nombreux citoyens ont découvert le document comparatif, dans le meilleur des cas, lors des ateliers et réunions publiques et, le plus souvent, n’y ont aucunement eu accès ! L’enjeu est MAJEUR, tant sur le plan humain (accès équitable aux transports) que écologique (diminution de la circulation, vite !!!) et ce serait quelques élus seuls, forts d’un mandat qui n’annonçait pas vraiment « la couleur » qui décideraient presque en « catimini » ? A ce stade, on peut vraiment considérer que les dés de la communication ont été pipés. Pourtant la mobilisation existe, les pétitions sont là pour dire la colère des usagers de la route et des habitants. Halte au projet égoïste qui se dessine en faveur du seul centre d’Annecy et au détriment de tous les autres habitants du bassin. Nos élus locaux ont-ils entendu parler de la transition climatique ? Il y a lieu de se le demander ! La » concertation » est terminée , mais pas la mobilisation !

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

La concertation est officiellement terminée depuis le 17 janvier à minuit.

Une concertation engagée par