En d’autres termes

Accueil Thématiques 09 – Divers En d’autres termes

La concertation est officiellement terminée depuis le 17 janvier à minuit.Vous ne pouvez plus participer au forum. Cependant, des réponses du maître d’ouvrage seront encore apportées à certaines questions du forum.

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Philippe Boyer, il y a 1 an et 5 mois.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #3345

    Philippe Boyer
    Participant

    La présentation du projet est formulée d’une façon très positive, voici la traduction qu’on peut en faire en lisant entre les lignes. C’est moins positif mais sans doute plus réaliste.
    – le territoire se prépare à un afflux conséquent voire massif de nouveaux habitants, dont la plupart croient échapper aux inconvénients d’une grande agglomération en venant se mettre au vert dans notre région. Beaucoup ignorent encore que nous sommes, comme la vallée de l’Arve, un secteur très pollué, même si les médias relayent de plus en plus cette information.
    – grand annecy a choisi de préserver la carte postale de l’est du lac en déviant une grosse partie du trafic vers l’ouest.
    Au détriment de l’ouest du lac qui deviendra l’un des grands axes de l’arc alpin, à ce niveau on peut parler de sacrifice.
    Les habitants des communes de l’est trouveront sans doute le projet intéressant, ceux de l’ouest beaucoup moins. Grand annecy et la région veulent accentuer davantage le clivage déjà perceptible entre les 2 rives, l’une résidentielle et aisée, l’autre reléguée à un rôle d’axe surfréquenté.
    – l’augmentation des capacités routières de l’ouest du lac sera donc annulée par la forte hausse du trafic. Ce que l’on constate actuellement existera toujours. Le seul changement pour les automobilistes bloqués dans les bouchons sera qu’ils auront la possibilité de vivre la même expérience mais dans un tunnel au lieu d’admirer le paysage.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

La concertation est officiellement terminée depuis le 17 janvier à minuit.

Une concertation engagée par