Humeurs suite à réunion du 19/11 à Sevrier

Accueil Thématiques 07 – La concertation Humeurs suite à réunion du 19/11 à Sevrier

La concertation est officiellement terminée depuis le 17 janvier à minuit.Vous ne pouvez plus participer au forum. Cependant, des réponses du maître d’ouvrage seront encore apportées à certaines questions du forum.

Ce sujet a 0 réponse, 1 participant et a été mis à jour par  Bernard FONTAINE, il y a 5 mois et 1 semaine.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)
  • Auteur
    Messages
  • #4871

    Bernard FONTAINE
    Participant

    Vous avez été nombreux à assister à la réunion sur la concertation du projet LOLA qui s’est tenue à Sevrier le 21 novembre. Dans une salle prévue pour 600 places nous avons accueilli plus de 700 personnes.
    Cependant beaucoup en sont ressortis perplexes ou déçus. D’aucuns considèrent le projet comme plié et la concertation comme une agitation démagogue. Il y a en effet beaucoup à dire sur la façon dont a été conduite cette réunion.

    Les porteurs du projet adaptent leurs réponses à leur auditoire. C’est ainsi qu’on a beaucoup entendu parler des avantages que LOLA apportait au secteur des Marquisats; donc aussi à Sevrier Nord. Si on regroupe sur un même tableau les chiffres publiés dans la plaquette distribuée à la population, on découvre que la principale bénéficiaire de LOLA est la rive Est dont le trafic estimé en 2030 sera inférieur à ce qu’il est aujourd’hui. On peut même annoncer, avec cynisme, que ne rien faire d’ici 2030 n’est pas une catastrophe pour la rive Ouest. Dire cela c’est se faire traiter d’irresponsable. Mais comment qualifier celui qui envisage sérieusement, avec le projet LOLA d’augmenter de 7500 véhicules par jour le trafic dans le virage de Duingt, par rapport à aujourd’hui?
    Un argument souvent évoqué par les porteurs du projet est son ancienneté (40 ans pour le tunnel?). Celui proposé est une solution médiane qui fait consensus auprès des élus locaux. Il est donc temps de passer à la réalisation. Exactement comme à Notre Dame des Landes avant d’y renoncer pour une formule plus économique.
    Plusieurs solutions techniques sont proposées pour l’accès au tunnel côté Annecy. Côté Sevrier Sud rien, alors que l’estimation de trafic y est plus importante. Plus de voitures, mais moins d’habitants…
    Concernant le bus à au niveau de service (BHNS), il traverse une grande partie de la commune de Sevrier sur une seule voie : il l’emprunte dans un sens le matin et dans l’autre le soir. Cependant à certains endroits de la chaussée il n’y a pas la place pour cette troisième voie. Dans ce cas le BHNS revient dans le trafic normal. Il se peut même que pour accéder à certains arrêts il soit obligé d’effectuer une manœuvre identique. Malgré les assurances données par les bureaux d’études il est certain que ces déplacements latéraux ne sont pas aussi simples qu’on veut bien nous le dire.Il n’est pas évident à un transport en commun de s’insérer dans une file de voitures qui roulent par choc contre pare choc même si des feux tricolores régulent l’opération.
    Pour rendre attractif le BHNS, il a été proposé (à la réunion d’Annecy) de ne pas faire payer les usagers. Refus, parce que généralisé à l’ensemble du réseau Sibra, ceci représente une perte de 6 millions d’€. A contrario, le tunnel, dont on estime l’investissement à plus de 2,5 fois celui du BHNS, sera gratuit.
    Il existe une autre option pour mettre en place sur la rive Ouest un véritable transport en commun en site propre (TCSP). C’est de réutiliser le tracé et l’infrastructure de l’ancienne voie ferrée, en déplaçant la piste cyclable sur le côté. Toutes les solutions allant dans ce sens sont rejetées: Trop chères. Trop éloignées des lieux d’habitation. Tunnels ferroviaires pas adaptés… La vérité est peut-être résumée dans cette remarque formulée par un ancien Préfet de la Haute Savoie:  » la voie verte est le terrain de jeu de la ville d’Annecy  » …

    A l’évidence, la plaquette diffusée à la population s’apparente à une profession de foi électorale. Mais elle contient des liens qui permettent d’approfondir certains points et de découvrir que la mariée n’est pas aussi belle qu’on veut bien nous la présenter.

Affichage de 1 message (sur 1 au total)

La concertation est officiellement terminée depuis le 17 janvier à minuit.

Une concertation engagée par