LOLA : les gagnants et les perdants

Accueil Thématiques 09 – Divers LOLA : les gagnants et les perdants

La concertation est officiellement terminée depuis le 17 janvier à minuit.Vous ne pouvez plus participer au forum. Cependant, des réponses du maître d’ouvrage seront encore apportées à certaines questions du forum.

Ce sujet a 2 réponses, 3 participants et a été mis à jour par  Philippe Boyer, il y a 1 an et 5 mois.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)
  • Auteur
    Messages
  • #5157

    Jean-Pierre CROUZAT
    Participant

    Le projet LOLA est un projet très politique. Et tous les enjeux ne sont pas affichés, car s’ils l’étaient, une bonne partie des habitants de la Rive Ouest enfilerait un gilet jaune. Voici mon interprétation.

    Le bureau d’études BG, agissant pour le compte et aux ordres des maîtres d’ouvrage, montre dans ses analyses que, grâce au tunnel routier sous le Semnoz, le trafic aux Marquisats va baisser notablement, de même que sur la rive Est du lac ; et que le trafic de transit passant actuellement dans le centre d’Annecy va être redirigé vers la zone Barral-Vovray puis vers la rive Ouest. Ainsi, les futurs habitants de la nouvelle zone très dense et très bétonnée de l’Avant-Scène vont pouvoir sortir de chez eux du fait de cette réduction de trafic à leur porte ; alors que le maintien d’un fort trafic aux Marquisats aurait fait très mauvaise impression dans la perspective des municipales de 2020. Annecy et sa nouvelle zone emblématique en sortent gagnantes, pas la rive Ouest. Même constat côté rive Est, à qui l’on vend une tranquillité préservée, alors que la rive Ouest verrait son trafic exploser, les constructions de logements également, et la pollution qui va avec.

    En conséquence, ce qui est bon pour Annecy et la rive Est ne l’est pas pour la rive Ouest, qui est la grande perdante du projet LOLA.

    Et ce même bureau d’études BG vient de publier à une semaine de la fin de la concertation une étude comparative montrant de manière ostentatoire et biaisée que la seule solution possible était celle préconisée par LOLA, toutes les autres étant soit non opérantes, soit trop chères (voir à ce sujet la contre-analyse préparée rapidement par l’ARDSL, sur ce Forum).

    A l’heure du Grand Débat, où l’on est collectivement supposés mettre cartes sur table, pour le malheur de la rive Ouest les dés de LOLA sont politiquement pipés.

    #5254

    Danièle DERAIL
    Participant

    Je rejoins complètement votre analyse, ou « Comment favoriser les quartiers résidentiels (Marquisats, « Avant-Scène », Mairie mais aussi la rive Est, avec Veyrier du lac) au détriment des quartiers plus modestes de Barral et Vovray … mais aussi au plus grand mépris de tous les habitants de la rive ouest, qui vont eux aussi subir un accroissement de trafic alors qu’on leur fait miroiter une solution qui n’en est pas une , un bus à « moyen » (très moyen !) niveau de service … et seulement jusqu’à Duingt d’ailleurs puisque les vilains Indiens de la réserve des « Sources du Lac d’Annecy », les villes et villages de la CCSLA ont eu l’audace de refuser leur fusion avec le « Grand Annecy » ! Pas de fusion, pas de bus Sibra; ça tombe bien, les habitants n’en veulent pas, d’un bus inefficace, lent, aux horaires soumis aux embouteillages (avec seulement 12 km de voie « propre » !)
    Oui, je vous rejoins dans votre perception d’élus dépassés par les enjeux actuels, qui nous ressortent comme d’un chapeau de magicien un projet totalement obsolète, élaboré au temps de l’illusion du « tout voiture », et dont on peut se demander s’ils ont seulement entendu parler de la transition climatique !

    Quand on considère, au surplus, que de l’autre côté de la « frontière » entre nos « deux Savoies », se trouvent, à Albertville, des élus convaincus du bien fondé de la liaison tram-train entre Annecy et Albertville, et prêts à remuer ciel et terre pour obtenir des subventions régionales et européennes, il y a lieu de se demander pourquoi les élus du Grand Annecy et du département 74 feraient preuve de tant d’aveuglement. A moins que certains intérêts tout personnels dominent la question … ou même une simple affaire telle que mise en scène par un certain « Jean de la Fontaine », qui rirait bien de mesurer certains égos actuels … et trouverait là quelques « grenouilles » pour illustrer une de ses célèbres fables.

    Pourtant tous ces élus auraient tout à gagner, et se grandiraient, à être à la source d’un projet d’avenir, qui pourrait largement contribuer au rayonnement d’Annecy candidate au label « ville verte », une réalisation exemplaire à de nombreux points de vue, et qui jetterait enfin un PONT entre nos deux départements, pour un label touristique renforcé.
    Mais pour cela, il leur faudrait revoir sérieusement leur copie.

    #5271

    Philippe Boyer
    Participant

    Ils n’ont plus vraiment le choix, s’ils nous la font à l’envers et que par un un jeu de dupe ils nous imposent leur tunnel, malgré une opposition manifeste, on sera nombreux à leur barrer la route par tous les moyens.

    2019, une bonne année pour enterrer le tunnel.

3 sujets de 1 à 3 (sur un total de 3)

La concertation est officiellement terminée depuis le 17 janvier à minuit.

Une concertation engagée par