Renouvellement urbain, oui mais sans tunnel

Accueil Thématiques 02 – Tunnel et Nouvelle voie urbaine Renouvellement urbain, oui mais sans tunnel

La concertation est officiellement terminée depuis le 17 janvier à minuit.Vous ne pouvez plus participer au forum. Cependant, des réponses du maître d’ouvrage seront encore apportées à certaines questions du forum.

Ce sujet a 1 réponse, 2 participants et a été mis à jour par  Le maître d’ouvrage, il y a 6 mois et 3 semaines.

2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)
  • Auteur
    Messages
  • #4262

    BRUNO PERRIER
    Participant

    Bonjour.

    J’ai participé à l’atelier « renouvellement urbain » du 28 novembre, la présente contribution résume ce que j’en ai retiré.

    En ce qui concerne la NVU (nouvelle voie urbaine) la solution « tranchée entièrement couverte » me semble s’imposer, nonobstant les problèmes de coûts, car elle offre une réelle possibilité de rénovation urbaine dans ce secteur.

    En effet, tout le monde s’accorde à dire (voir la restitution du travail sur « imagine le Grand Annecy » du 6 décembre) qu’il faut éviter à tout prix l’étalement urbain de l’agglomération, une simple consultation de Google Earth (ou Géoportail si l’on veut rester français), montre que le tissu urbain est très lâche dans ce secteur et qu’il offre donc de réelles possibilités de rénovation urbaine. Pour créer les logements nécessaires, le travail sera ambitieux et difficile certes, mais à la hauteur de l’enjeu. Il a été, en outre, fait remarquer, et je suis entièrement d’accord sur ce point, que ceci pouvait se faire même sans tunnel sous le Semnoz et que l’abandon de ce projet permettrait même de financer aisément cette rénovation.

    En ce qui concerne l’aménagement du carrefour de la Croisée prévoyant la réalisation d’un passage inférieur

    Je pense que ceci est insuffisamment étudié.

    En effet la distance entre la fin de l’actuel passage supérieur et la bretelle de raccordement à la rocade (direction Annecy le Vieux ) est de l’ordre de 130m. Les véhicules qui sortiront de la trémie et voudront aller sur l’Est de l’agglo (dont certaines empruntaient auparavant le pont de la Halle), devront cisailler le flux de véhicules sortant du passage supérieur pour rejoindre la rocade (autoroute et accès au nord de l’agglomération). La distance me semble trop courte pour que la fluidité du trafic soit assurée.(heureusement les bouchons générés limiteront les risques d’accidents graves en raison de la limitation forcée de la vitesse).

    Une réponse argumentée du Maître d’ouvrage me semble nécessaire.

    En ce qui concerne d’autres aspects du projet de tunnel.

    Il me semble évident, et je ne suis probablement pas le seul, que le trafic à partir de Saint Jorioz sera très vite engorgé notamment au niveau de Duingt. La création d’un nouveau tunnel sera rapidement inévitable. Faire l’impasse sur ce problème relève d’une volonté évidente de « saucissonnage », manœuvre que les cours administratives ne semblent guère apprécier !

    En ce qui concerne les solutions alternatives .

    Elles ont été un peu trop vite balayées, à mon avis. Les projets de tram sont nombreux sur l’ensemble du territoire et même au niveau du Grand Annecy.

    Outre le projet de tram qui a ma préférence, je regrette que l’on n’ait pas pris le temps de réfléchir aux autres possibilités de transports guidés (câble, mono rail etc..) cela rentre dans le cadre des démarches innovantes, mais il ne nécessite, à mon avis, aucun saut technologique.

    Il faut juste y mettre un peu de matière grise et prendre le temps de l’étudier .

    Comme je l’ai dit au cours de l’atelier renouvellement urbain : « comme on doit s’attendre à environ 10 ans de contentieux, on a le temps de faire des études ! » .

    Un appel à projet réunissant concepteurs et groupes industriels me semble la bonne solution.

    En ce qui concerne les considérations générales sur les futurs véhicules propres.

    Au moment du Dieselgate certains, dont moi, se sont souvenus des affirmations antérieures, d’une grande conscience politique locale affirmant que les nouveaux diesels rejetaient un air plus pur que ce qui entrait dans le moteur !

    Mais, quand bien même on trouverait le moyen de faire rouler les autos avec l’eau du lac, cela ne supprimerait nullement les embouteillages, le bruit, les accidents et les besoins de parkings que génère la politique du tout auto.

    L’avenir est à moins d’auto il faut avoir le courage de le dire et l’assumer.

    #5341

    Le maître d’ouvrage
    Admin bbPress

    Réponse sur l’aménagement du carrefour de la Croisée :
    Dans le projet actuel, les véhicules sortant du passage supérieur ne peuvent pas rejoindre l’autoroute, pas plus qu’il ne le font actuellement d’ailleurs. Il n’y a donc pas de cisaillement du flux des véhicules sortant du passage supérieur pour rejoindre la rocade en direction de l’autoroute.
    L’esquisse ci-après montre le plan de circulation envisagé dans ce secteur.

    Attachments:
2 sujets de 1 à 2 (sur un total de 2)

La concertation est officiellement terminée depuis le 17 janvier à minuit.

Une concertation engagée par