XXIe siècle

La concertation est officiellement terminée depuis le 17 janvier à minuit.Vous ne pouvez plus participer au forum. Cependant, des réponses du maître d’ouvrage seront encore apportées à certaines questions du forum.

Ce sujet a 7 réponses, 8 participants et a été mis à jour par  cst, il y a 9 mois et 2 semaines.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)
  • Auteur
    Messages
  • #3100

    Bonjour
    Je viens vers vous pour exprimer mon RAZ LE BOL de la politique du «tout voiture» qui prévaut dans le bassin annecien. On se croirait au début du XXème siècle..
    Or nous sommes au XXIÈME SIÈCLE.

    Création de l autoroute Acy – Genève il y a qq années puis maintenant son agrandissement aux abords d Annecy qui souffre déjà d une pollution qui nous ÉTOUFFE au point que même l Unesco a débouté un projet sur les rives du lac..

    Toujours plus de bouchons et de gaz d échappement tandis que la voix ferroviaire pour Chambéry est encore dotée d un mode alternatif et qu’aucun TRAMWAY n est envisagé, comme cela se fait partout en France.

    Il n y a qu’un seul projet recevable : la création d’un tramway d Albertville à Genève via Annecy d une part et de Cluse à Chambéry d autre par via Pringy. Cela permettrait à chacun d’y mettre son vélo et de se déplacer sans polluer. Cela suppose, évidemment, de savoir aménager les chaussées en faveur des cyclistes, à l image des hollandais, ce qui reste encore à démontrer à Annecy.

    Il y en a MARRE d engraisser les autoroutes et d ÉTOUFFER à cause d élus défaillants.

    #3230

    eric deforges
    Participant

    bravo

    #3355

    pellerir
    Participant

    Proposer un tunnel routier en 2018, c’est aller à contre sens de l’évolution actuelle qui doit limiter les gaz à effet de serre.
    Ce tunnel va engendrer une augmentation de trafic automobile avec deux conséquences immédiates :
    -> augmentation des émissions de dioxyde de carbone (et autres polluants).
    -> augmentation du nombre de véhicules autour du lac alors même qu’il faut préserver ses rivages et ses paysages.

    Le BHNS a de multiples avantages mais il ne s’adressera qu’à la population captive (lycéens, retraités…) les autres préfèrent utiliser le tunnel. Aucun transfert auto -> BHNS.
    En résumé, un projet d’une autre époque indigne du Grand Annecy.

    #3361

    frederic JACOB
    Participant

    Bonjour

    le tunnel est déjà dépassé et comme à de nombreux endroits , aux heures de fort trafic, les gens seront à l arrêt sur des kilomètres.
    l’argent consacré à ce dossier doit être réservé à fluidifier le trafic: élargir les routes pour créer des voies de bus, créer des arrêts dédiés .
    ces bus seront gratuits pour les habitants de la hte savoie , à un cadencement accru,, 7 jours sur 7.

    mais cela ne sera pas le cas, le projet étant déjà décidé par des intelligents

    #3362

    Sylvain THOMAS
    Participant

    Ce projet est effectivement le fruit de la réflexion d’élus qui pensent l’aménagement comme on le faisait dans les années 70.
    Il y a pourtant un principe de base en aménagement, qui est une évidence pour toute personne sensée, même sans avoir fait de longues études d’urbanisme : ON NE RÉDUIT PAS LE TRAFIC EN CRÉANT DE NOUVELLES ROUTES.
    Les polémistes qui ne peuvent pas envisager la vie sans gros SUV – diesel de préférence – objecteront que la décongestion permet de réduire la pollution. C’est probablement vrai pendant une courte période (5 à 10 ans maximum – est-ce là l’horizon le plus lointain au-delà duquel nos élus sont aveugles?), jusqu’à ce que le nouvel axe engendre plus d’urbanisation, et donc plus de trafic et plus de congestion à moyen terme. En termes d’infrastructures, c’est l’offre qui crée la demande : ce n’est pas parce que beaucoup de frontaliers vivaient à Annecy qu’on a créé la Liane, mais c’est parce que la Liane a été ouverte que les frontaliers sont venus vivre à Annecy.

    C’est sur la base de ce même logiciel périmé qu’on nous impose un « désenclavement » du Chablais. « Désenclavement », c’est donc ça la justification de l’autoroute entre Findrol et Thonon? Comment peut-on qualifier d’enclavée la ville de Thonon qui est à 30mn de l’agglomération genevoise? Merci aux élus qui nous vendent ce « désenclavement », et aux habitants du Chablais qui militent pour ce « désenclavement », d’aller faire un tour dans la Creuse, dans le Cantal, en Ardèche… Le Chablais n’est en rien enclavé, il a seulement besoin d’un réseau de transports efficace, durable, propre. Et qu’est-ce qu’on nous propose? Une autoroute.

    Nous sommes dans un département où 2 autoroutes relient les deux principales agglomérations en 35mn, alors que la liaison ferroviaire la plus rapide met 1h23. Nous sommes au coeur des Alpes et c’est la ville de Brest qui développe le transport urbain par câble. Annecy pourrait rayonner dans le monde entier en étant une ville pionnière en termes de déplacements doux, de développement durable, de qualité de vie (et de l’air). Au lieu de ça, elle étouffe littéralement en admirant le défilé des Porsche Cayenne.

    Pour en terminer – je l’espère – avec ce tunnel, il convient de souligner la grossièreté (je ne trouve pas d’autre terme) de l’argument sur la qualité de l’air. On nous explique, sans rire, que le tunnel n’aura pas d’impact sur la qualité de l’air grâce à « l’évolution du parc de véhicules. » C’est inique, et indigne d’une concertation digne de ce nom. Juste une petite question : si on ne passe pas tous au véhicule électrique avant 2030, on fait quoi? On achète des masques à gaz? L’image de marque de la Venise des Alpes risque d’en prendre un sacré coup…

    Les solutions existent : transport ferroviaire digne de ce nom, transports urbains par câble, réseaux cyclables, vélos en libre service… Il faut simplement un peu de courage politique pour les appliquer.

    Je me permets de préciser que, habitant à une trentaine de mètres de l’avenue Lucien Boschetti que je traverse deux fois par jour à vélo, j’aurais un intérêt très personnel à la création du tunnel qui dévierait une grande partie du trafic. Mais je préfère tout de même que ma fille de 6 ans puisse envisager son avenir à Annecy autrement qu’avec un masque à gaz.

    Vous l’aurez compris, je suis en colère. Parce que je pense que ce projet est dramatique, et que les élus qui le portent ne seront plus là dans 20 ans pour en assumer les conséquences et expliquer à ma fille pourquoi elle ne peut plus respirer.

    #3404

    Emmanuel Hommette
    Participant

    Bravo Sylvain THOMAS, je suis complètement d’accord avec vous. Malheureusement face à vos arguments les élus font la politique de l’autruche, sûrement par soucis d’intérêt, ou alors une profonde bêtise?! De mon côté je trouve honteux que les maires de la rive Ouest mettent la santé de leurs habitants en danger, en nous faisant croire que le parc automobile sera beaucoup plus propre en 2030 ?! Ne jouons pas à faire ce pari. Déjà la certitude est que ce tunnel ROUTIER ramènera davantage de camions qu’aujourd’hui, l’axe Annecy-(Ugine)Albertville leur sera simplifié et gratuit . Cette concertation est-elle une fausse bonne idée? Depuis qu’elle est ouverte j’ai l’impression de parler à un mur?! ALLEZ VOUS FAIRE QUELQUE CHOSE POUR LIMITER L’ACCÈS DU TUNNEL AUX POIDS LOURDS ?

    #4097

    Le maître d’ouvrage
    Admin bbPress

    Bonjour, nous vous remercions pour votre contribution sur ce forum.

    L’enjeu du transit des poids lourds est évoqué à de nombreuses reprises dans ce débat et il sera intégré au bilan de la concertation.

    #4112

    cst
    Participant

    Contrairement aux idées répandues la voiture électrique (ou à hydrogène, ou… ?) ce n’est pas zéro pollution.

    En ce qui concerne les oxydes d’azote il n’y aura plus guère que les véhicules diesels qui vont en produire; pour les PM10 et PM 2,5, à l’échappement les véhicules diesels seront encore la source quasi exclusive (la production de particules des véhicules à essence aux nouvelles normes est très faible, à peine supérieure à celle des véhicules électriques qui est… nulle), MAIS 40% des particules émises actuellement par les véhicules provient du roulement (revêtement routier, pneus, plaquettes de freins -étude « airparif » de 2012-): sur ce plan un véhicule électrique est aussi polluant qu’un véhicule à essence (ceci est pris en compte dans le rapport atmo p. 6 et c’est pourquoi le gain modélisé par une éventuelle suppression des bouchons en cas de construction d’un tunnel est très limité).

    Pour ce qui est du CO2, l’avantage des véhicules électriques est moins flagrant qu’il n’y parait: encore faut-il que l’électricité utilisée par le véhicule ne provienne pas d’une centrale à charbon. Mais surtout fabriquer un véhicule électrique produit bien plus de CO2 que fabriquer un véhicule à moteur thermique (et les batteries sont responsables). A part la voiture du postier, les petits véhicules de livraison en ville et quelques autres parcourant un très fort kilométrage, la voiture électrique n’est pas une solution d’actualité à la pollution.

    LA SEULE VRAIE REPONSE C’EST SE DEPLACER MOINS, COVOITURER, UTILISER UN TRANSPORT EN COMMUN PERFORMANT ET DONC EN SITE RESERVE.

8 sujets de 1 à 8 (sur un total de 8)

La concertation est officiellement terminée depuis le 17 janvier à minuit.

Une concertation engagée par