PRÉSENTATION DU PROJET

La Nouvelle voie urbaine

Une Nouvelle voie urbaine (NVU) pour relier le carrefour de la Croisée au tunnel dans la zone de Vovray

La NVU constituerait l’ouvrage principal d’accès au tunnel du Semnoz depuis le nord et l’ouest de l’agglomération annécienne. Elle se raccorderait au boulevard de la Rocade au nord (RD1501 et RD3508) au niveau du carrefour de la Croisée et au giratoire de la route de Vovray au sud, soit une longueur d’environ 2 km. Elle s’inscrirait pour l’essentiel dans l’axe des voiries existantes de la rue de la Croisée, de l’avenue Zanaroli et de l’avenue des Vieux Moulins.

Les différences entre les scénario envisagés portent essentiellement sur les aménagements entre le carrefour de la Croisée et le carrefour Maréchal Juin. L’avenue des Vieux Moulins serait quant à elle réaménagée en surface et élargie avec des modes doux en voies latérales.

3 scénarios proposés à la concertation

 

Scénario 1 - Alternance de tranchées ouvertes et couvertes

Voie dénivelée au nord jusqu’au carrefour Maréchal Juin, avec tranchées ouvertes et tranchées couvertes, privilégiant la séparation des trafics, avec des dénivellations de carrefours et des tranchées couvertes sur la partie la plus chargée en trafic, notamment pour préserver l’habitat existant dans le secteur de Barral au niveau du carrefour de la Croix Rouge.
Ce scénario permet un bon écoulement du trafic entre le carrefour de la Croisée et Saint- Jorioz. En revanche, il crée une coupure urbaine sur les zones de tranchées ouvertes.

Scénario 2 - Tranchées entièrement couvertes

Voie dénivelée similaire au scénario 1, mais avec une couverture totale des tranchées au nord jusqu’au carrefour Maréchal Juin.
Ce scénario permet également un très bon écoulement du trafic ainsi qu’une diminution des nuisances sonores sur tout le tracé. De plus, il favorise des modes doux, permet une circulation apaisée sur la couverture et n’a pas d’effet de coupure favorisant ainsi le renouvellement urbain.

Scénario 3 - Boulevard urbain

Voie à niveau, limitant les dénivellations et regroupant tous les trafi cs avec un principe de boulevard urbain et une section à deux fois deux voies au nord jusqu’au carrefour Maréchal Juin. Une tranchée couverte permet le passage sous le carrefour de la Croisée.
Ce scénario permet un écoulement du trafic un peu moins performant que les précédents mais un meilleur fonctionnement du carrefour de la croisée. Il offre un potentiel de modes doux en voies latérales. En revanche, il génère des nuisances sonores plus importantes et a un effet de coupure urbaine aussi bien pour la requalification que pour les traversées est-ouest. Il a également un impact foncier plus important.

Une concertation engagée par