Réunion publique n°4 – 13 décembre 2018 à Veyrier-du-Lac

13 décembre à 19 h
Veyrier-du-lac
Salle de la Veyrière

Réunion publique n°4

Cette quatrième réunion publique est la dernière à ce stade programmée concernant le projet des liaisons Ouest du lac d’Annecy. Elle se déroulera également selon le même schéma que la première réunion publique d’Annecy. Les présidents du Département et du Grand Annecy présenteront les enjeux des deux projets, liaisons Ouest du lac d’Annecy et Plan de déplacements urbains. ce sera l’occasion de débattre des effets importants que pourrait produire le projet de liaisons Ouest du lac d’Annecy sur la rive Est. En effet, les modélisations montrent qu’il y aurait une baisse significative du trafic sur cette rive si le projet était réalisé. Couplé à la discussion sur le Plan de déplacements urbains, le débat s’annonce intéressant sur les attentes des habitants et les perceptions de ce projet en rive Est.


Ce fut une dernière réunion publique animée qui s’est tenue à Veyrier-du-Lac hier soir (jeudi 13 décembre). Pour la première fois en réunion publique, l’association Barral Ensemble a pris la parole et a exprimé ses craintes sur l’avenir de son quartier et sa surprise sur l’oubli dont celui-ci a été l’objet dans le dossier de concertation. Il a été décidé conjointement par Jean-Luc Rigaut et Christian Monteil d’organiser une nouvel atelier à Seynod sur ce sujet pour répondre en détail à toutes les questions. Part ailleurs, le débat a été animé comme toujours avec différents échanges sur la qualité de l’air, la santé des enfants, la faisabilité d’un tramway, ou l’importance du projet LOLA pour le développement économique du bassin annécien, message porté par Guy Métral, président de la CCI 74. Les gilets jaunes se sont également invités à la réunion. Opposés au projet, ils ont lu une déclaration et ne sont malheureusement pas restés pour la suite des débats.

Cette réunion a été conclue par la garante des concertations Madame Barthe qui a rappelé les étapes à venir concernant le projet et qui a fait la demande que la concertation puisse être prolongée jusqu’à sa durée maximale, soit le 17 janvier. C’est dans ce cadre qu’il faut encore formaliser que se tiendra l’atelier Barral.

Verbatim de la réunion publique n°4

Une concertation engagée par